Vous êtes ici : Accueil > Nos Selections > Katulu ? du 25 juin 2011

Katulu ? du 25 juin 2011

• Little Big Bang de Benny Barbash - Ed. Zulma, 2011


L'auteur est né en Israël en 1951.
Un peu d'obésité chez un honnête homme israélien est loin d'être une disgrâce. Sauf s'il décide de maigrir à tout prix. Malgré les moqueries affectueuses de son épouse et des grands-parents, notre homme multiplie en vain les régimes : tout fruit, tout viande, ou tout carotte. Une diététicienne de renom lui recommande le tout olive. II finit par avaler un noyau qui se fiche dans l'épigastre. Et voilà qu'un beau jour quelque chose bourgeonne de son oreille gauche, une pousse d'olivier dirait-on, un phénomène qui sera à l'origine d'un véritable Big Bang local...

Les trois lumières de Claire Keegan - Ed. Sabine Wespieser, 2011


Un récit sensible et juste ayant pour décor la campagne irlandaise.
Sa mère étant à nouveau enceinte et devant s'occuper de ses nombreux enfants, l'une des fillettes est emmenée par son père chez un couple de fermiers. Elle est laissée là, son père oubliant de lui laisser sa valise et de lui dire au revoir...
La petite fille raconte sa nouvelle vie, la découverte de ce couple affectueux et de leur vie quotidienne mais aussi de leur secret...

Un lac immense et blanc de Michèle Lesbre - Ed. Sabine Wespieser, 2011

Lors d'une journée de neige, les souvenirs de la narratrice affluent : époques et lieux se superposent. Aventure politique sur l'Aubrac enneigé, escapade à Ferrare en Italie, attente d'un homme dans une gare, promenade au Jardin des Plantes... le présent et le passé se confondent.
Comme à son habitude, Michèle Lesbre ponctue son récit de références littéraires et cinématographiques.

 

• Ce que j'appelle oubli de Laurent Mauvignier - Les Editions de Minuit, 2011


Il s'est dirigé vers les boissons. Il a ouvert une canette de bière et l'a bue. À quoi a-t-il pensé en étanchant sa soif, à qui, je ne le sais pas.
Ce dont je suis certain par contre, c'est qu'entre le moment où il est entré dans le supermarché et celui où les vigiles l'ont arrêté, ni lui ni personne n'aurait pu imaginer qu'il n'en sortirait pas.
Laurent Mauvignier s'inspire d'un fait divers dans ce récit poignant d'une seule phrase. A lire d'une traite !


• La patience des buffles sous la pluie de David Thomas - Ed. Bernard Pascuito, 2009


Des textes courts où se succèdent des voix d'hommes et de femmes de tous âges.
Déceptions, mesquineries, humour, ironie, dérision... Ça claque comme une gifle, c'est efficace !


Une lectrice a présenté une de ses lectures :

• La Guerre des marrons de Ivan Ledoux - Ed. de Borée, 2008


Chez Pépé Henri et grand-mère Biquette, loin des rigueurs de l'Occupation, la seule guerre qui sévit vraiment est celle des marrons. Entre les Seigneurs qui défendent leur château, et les Manants qui l'assiègent, voici les aventures rocambolesques d'un gamin de sept ans un peu frondeur et de son frère aîné. Anecdotes savoureuses, mésaventures hilarantes et défis inconsidérés se succèdent sans temps mort dans cette ode à l'enfance.

 

Toutes nos présentations de livres sur www.luc-la-primaube.fr

 

SHARE

SHARE